Top

Earth Guardians.

Our planet discovery.

Nous savons que les dérèglements environnementaux d’aujourd’hui sont la conséquence de l’activité humaine. Rejet massive de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, construction de barrages asséchant fleuves et lacs, production grandissante de déchets, la pêche industrielle qui a vidée mers et océans. Les conséquences directes ou indirectes de nos modes de vie sur la nature et sa biodiversité sont nombreuses or tous les écosystèmes sont liés. La Grande Barrière de Corail s’est formée il y a environ 18 millions d’années et nous l’avons vu perdre la moitié de sa surface au cours des 30 dernières années, le réchauffement climatique a provoqué des épisodes de blanchissement de coraux à grande échelle.
On estime que 60% de la population d’animaux sauvages a disparu en 40 ans.

Un changement radical de notre façon de vivre sur la terre s’impose et si nous souhaitons que nos enfants ne commettent pas les mêmes erreurs que nous alors il faut leur faire prendre conscience de l’importance de leur rôle.

C’est dans cet esprit que Enaura crée des supports éducatifs et propose des conférences dans les écoles du monde entier pour que nos enfants adoptent dès le plus jeune âge, une conscience écologique. Activité décarbonée, réduction des déchets, pêche écoresponsable, préservation des forêts, tout ce qui fera de leur avenir, un monde meilleur.

Earth Guardians.

Our planet discovery

Nous savons que les dérèglements environnementaux d’aujourd’hui sont la conséquence de l’activité humaine. Rejet massive de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, construction de barrages asséchant fleuves et lacs, production grandissante de déchets, la pêche industrielle qui a vidée mers et océans. Les conséquences directes ou indirectes de nos modes de vie sur la nature et sa biodiversité sont nombreuses or tous les écosystèmes sont liés. La Grande Barrière de Corail s’est formée il y a environ 18 millions d’années et nous l’avons vu perdre la moitié de sa surface au cours des 30 dernières années, le réchauffement climatique a provoqué des épisodes de blanchissement de coraux à grande échelle.
On estime que 60% de la population d’animaux sauvages a disparu en 40 ans.

Un changement radical de notre façon de vivre sur la terre s’impose et si nous souhaitons que nos enfants ne commettent pas les mêmes erreurs que nous alors il faut leur faire prendre conscience de l’importance de leur rôle.

C’est dans cet esprit que Enaura crée des supports éducatifs et propose des conférences dans les écoles du monde entier pour que nos enfants adoptent dès le plus jeune âge, une conscience écologique. Activité décarbonée, réduction des déchets, pêche écoresponsable, préservation des forêts, tout ce qui fera de leur avenir, un monde meilleur.

Oceans.

Pendant longtemps, l’homme a cru que les ressources des océans étaient inépuisables. Au cours des 50 dernières années, la surpêche de nombreuses espèces et la pollution marine ont mis en péril des écosystèmes tout entier. Des espèces ont été au bord de l’extinction avant qu’elle ne soit protégée in extremis tel que la baleine à bosses ou la tortue luth.
Les écosystèmes marins sont complexes et lorsqu’un maillon vient à manquer, c’est l’ensemble de la chaine alimentaire qui se retrouve en danger.

Nous ne pouvons plus rester spectateurs et laisser des populations entières disparaitre à cause de notre inconscience.

Des solutions existes pourtant. Enaura milite pour la création de sanctuaires marins cotiers et en haute mer pour que les populations d’animaux marins puissent se reconstituées, rendant les zones de pêche environnantes plus productives pour l’homme. Enaura lutte également contre la pollution marine notamment les cargos pollueurs et en menant des actions en justice contre les responsables.
Les océans recouvrent 70% de la surface terrestre et participe de moitié à l’absorption des gaz à effet de serre, protégeons les.

Crédit photo : Gaby Barathieu

Oceans.

Pendant longtemps, l’homme a cru que les ressources des océans étaient inépuisables. Au cours des 50 dernières années, la surpêche de nombreuses espèces et la pollution marine ont mis en péril des écosystèmes tout entier. Des espèces ont été au bord de l’extinction avant qu’elle ne soit protégée in extremis tel que la baleine à bosses ou la tortue luth.
Les écosystèmes marins sont complexes et lorsqu’un maillon vient à manquer, c’est l’ensemble de la chaine alimentaire qui se retrouve en danger.

Oceans and Earth Guardians by Enaura

Nous ne pouvons plus rester spectateurs et laisser des populations entières disparaitre à cause de notre inconscience.

Des solutions existes pourtant. Enaura milite pour la création de sanctuaires marins cotiers et en haute mer pour que les populations d’animaux marins puissent se reconstituées, rendant les zones de pêche environnantes plus productives pour l’homme. Enaura lutte également contre la pollution marine notamment les cargos pollueurs et en menant des actions en justice contre les responsables.
Les océans recouvrent 70% de la surface terrestre et participe de moitié à l’absorption des gaz à effet de serre, protégeons les.

Global life.

Les chercheurs estiment qu’il y a 7,77 millions d’espèces animales, seulement 298 000 espèces végétales et 611 000 espèces de champignons et moisissures. Aujourd’hui, seules 1,23 million d’espèces ont été découvertes, c’est-à-dire décrites scientifiquement. L’être est seulement d’une d’entre elles. Notre arrogance nous a longtemps fait penser que la planete Terre était à nous mais c’est loin d’être le cas. Partout sur le globe, de nombreuses espèces animales et végétales sont en danger à cause de l’activité humaine.

La déforestation est responsable du dérèglement voire de l’extinction de nombreuses espèces. L’urbanisation déraisonnée a déplacé des populations entière d’animaux sauvage de leur habitat naturel.

Enaura travaille partout dans le monde pour la création de sanctuaires animales protégés de l’homme pour sauver de nombreuses écosystèmes en danger et pour la protection des forêts qui participent à la lutte contre l’augmentation des gaz à effet de serre.

Global life.

Les chercheurs estiment qu’il y a 7,77 millions d’espèces animales, seulement 298 000 espèces végétales et 611 000 espèces de champignons et moisissures. Aujourd’hui, seules 1,23 million d’espèces ont été découvertes, c’est-à-dire décrites scientifiquement. L’être est seulement d’une d’entre elles. Notre arrogance nous a longtemps fait penser que la planete Terre était à nous mais c’est loin d’être le cas. Partout sur le globe, de nombreuses espèces animales et végétales sont en danger à cause de l’activité humaine.

Enaura travaille partout dans le monde pour la création de sanctuaires animales protégés de l’homme pour sauver de nombreuses écosystèmes en danger et pour la protection des forêts qui participent à la lutte contre l’augmentation des gaz à effet de serre.

La déforestation est responsable du dérèglement voire de l’extinction de nombreuses espèces. L’urbanisation déraisonnée a déplacé des populations entière d’animaux sauvage de leur habitat naturel.

Enaura travaille partout dans le monde pour la création de sanctuaires animales protégés de l’homme pour sauver de nombreuses écosystèmes en danger et pour la protection des forêts qui participent à la lutte contre l’augmentation des gaz à effet de serre.

CLIMATE WATCH.

Le réchauffement globale est une crise majeure à l’échelle de la planète dont la cause est principalement l’activité humaine par l’émission massive de gaz à effet de serre. C’est l’omniprésence des énergies fossiles qui est en la cause.
Aujourd’hui, nul ne peut nier une évidence mise en lumière par le rapport du GIEC publié en octobre 2018.

Les conséquences à court, moyen et long termes sont catastrophiques. La fonte des glaces élèvera le niveau des océans et baissera la salinité des mers, de vastes zones côtières seront englouties sous les eaux, de nombreuses espèces animales et végétales ne survivront pas aux changements de leurs environnements, aux sècheresses plus longues et plus extrêmes, des écosystèmes entiers s’éteindront et c’est tout le règne animal qui sera en péril. Les grands glaciers disparus ne joueront plus leur rôle de miroir face aux rayons solaires et le réchauffement global deviendra exponentiel.

Enaura surveille les effets des changements climatiques sur les zones du globe les plus sensibles pour prévenir et accompagner les hommes dans les crises à venir telles que les migrations climatiques forcées. C’est également en sensibilisant les grands producteurs de gaz à effet de serre que nous pourrons espérer limiter l’impact du réchauffement global.

CLIMATE WATCH.

Le réchauffement globale est une crise majeure à l’échelle de la planète dont la cause est principalement l’activité humaine par l’émission massive de gaz à effet de serre. C’est l’omniprésence des énergies fossiles qui en est la cause. Aujourd’hui, nul ne peut nier une évidence mise en lumière par le rapport du GIEC publié en octobre 2018.

Les conséquences à court, moyen et long termes sont catastrophiques. La fonte des glaces élèvera le niveau des océans et baissera la salinité des mers, de vastes zones côtières seront englouties sous les eaux, de nombreuses espèces animales et végétales ne survivront pas aux changements de leurs environnements, aux sècheresses plus longues et plus extrêmes, des écosystèmes entiers s’éteindront et c’est tout le règne animal qui sera en péril. Les grands glaciers disparus ne joueront plus leur rôle de miroir face aux rayons solaires et le réchauffement global deviendra exponentiel.

Enaura surveille les effets des changements climatiques sur les zones du globe les plus sensibles pour prévenir et accompagner les hommes dans les crises à venir telles que les migrations climatiques forcées. C’est également en sensibilisant les grands producteurs de gaz à effet de serre que nous pourrons espérer limiter l’impact du réchauffement global.







RGPD